Prendre son temps, anti stress….

voici une histoire pour un enfant qui fait tout un peu trop vite, peut-etre en raison d’un stress particulier. une histoire pour apprendre à prendre son temps tranquillement, sans avoir peur que les choses nous echappent ou échappent à notre controle…..
Lapinou aime prendre son temps.
Lapinou est un petit lapin qui grandit un petit peu tous les jours. Il habite avec son papa lapin, sa maman Lapinette, et sa petite soeur Lapinouchette dans un grand terrier très agréable au milieu d’une jolie prairie.
Aujourd’uhi, maman Lapinette propose une promenade
« tu viens, Lapinou! on va aller avec Lapinouchette prendre le gouter chez vos amis dans la forêt…. »
– mmm, quelle délicieuse idée, se dit Lapinou. une bien jolie promenade en vue…..
Lapinou sait que pour aller dans la foret, il va falloir passer à travers la prairie, traverser le chemin de cailloux, monter la petite côte sablée, et sauter à travers le champ plein d’herbes folles, et il aime beaucoup cette promenade, car son ami Toutvif, l’écureuil, habite dans le deuxième arbre à l’entrée de la forêt…Douceline, l’amie de Lapinouchette, habite au pied du grand chêne de clairière, et ça sent bon la forêt, dans la clairière.
les voilà partis. Maman Lapinette et Lapinouchette marchent devant, comme d’habitude. mais Lapinou, lui, aime prendre son temps. Passer à travers la prairie, ca ne peut pas se faire à toute vitesse, sinon, on ne voit pas les petites fleurs minuscules qui se cachent au milieu des herbes. Et Lapinou aime beaucoup regarder ces petites fleurs minuscules. c’est comme une recherche de trésor, quand il se penche pour les découvrir dans l’herbe, et Lapinou trouve très agréable de trouver des trésors. Surtout que parfois, au milieu de ces petits trèsors, il peut trouver une de ces fleurs jaunes délicieuses qu’il croque avec gourmandise….. mmmm….
Maman Lapinette et Lapinouchette sont dèjà arrivées au borde de la prairie.
-viens-tu, Lapinou ? appelle Maman Lapinette !
-oui, oui, j’arrive, dit Lapinou qui continue à explorer la prairie à la recherche de ces petits trèsors cachés.
-Lapinou, tu viens ? appelle Lapinouchette
-oui, oui, j’arrive, mais je prends————— mon————- temps———— ! répond Lapinou.
et tranquillement, il arrive auprès de sa maman et de sa petite soeur lapin.
les voilà devant le chemin de cailloux qu il faut traverser… Maman Lapinette tient la main de Lapinouchette, et elles avancent toutes les deux. Lapinou, lui, regarde les petits cailloux. il cherche un petit caillou plus gros que les autres, qu’il emportera pour faire une petite montagne quand il jouera dans sa chambre dans le terrier. il a pensé à ça tout à l’heure, et ca lui semble une bonne idée. alors il regarde par terre où il met ses pattes, en cherchant un petit caillou plus gros que les autres. il en voit beaucoup, il va falloir faire un choix, là, et Lapinou reflechit tellement fort à ces cailloux, qu’il oublie déjà que Maman Lapinette et Lapinouchette sont arrivées de l’autre coté du chemin!
– tu viens, Lapinou? appelle Maman Lapinette
-oui, oui, j’arrive! répond Lapinou en décidant qu’il allait prendre le caillou gris.
-Lapinou, tu viens, dis? appelle lapinouchette
-me voilà, me voilà! répond Lapinou en mettant le caillou gris dans sa poche.
en deux bonds de lapin, il les rejoint, tout content d’avoir trouvé son petit caillou plus gros que les autres.
oh, la douillette petite cote sableuse! c’est doux sous les pattes! et là où le soleil brille, le sable est même un peu plus chaud aussi. Lapinou aime jouer à sauter d’une patte sur l’autre, faire des traces dans le sable en appuyant ses pattes plus fort ou en trainant les pattes pour faire des traits… aujourd’hui, il joue même à marcher à l’envers pour faire croire qu’il descend la cote au lieu de la monter! c’est amusant, de faire des traces dans le sable!
-Lapinou!!!! tu te dépeches? appelle Maman Lapinette
-oui, je suis là, j’arrive! répond Lapinou
-Lapinou, tu viens, dis? appelle lapinouchette
-oui, j’arrive!! je prends———— mon———— temps———— !
Lapinou rejoint maman Lapinette et Lapinouchette, et les voilà arrivés au champ plein d’herbes folles.
Là, ce qui est amusant, c’est de sauter très haut et de se cacher en s’accroupissant à chaque bond dans les grandes herbes…. Lapinou aime bien jouer à ça, et forcément, ca prend du temps, si on s’amuse vraiment.
-Lapinou! on t’attend! dit Maman Lapinette.
-oh, ça c’est chouette, dit Lapinou, car si vous m’attendez, alors j’ai tout mon temps !
-Lapinou, les amis nous attendent aussi! dit Lapinouchette
-eh bien, si ils nous attendent, c’est qu’on va les trouver en arrivant, c’est chouette !
Lapinou sait que son ami Toutvif habite tout près.
il voudrait y aller, mais il aimerait aussi aller chez les amis de Lapinouchette. alors il hésite un peu, et finalement, il se dit que c’est bien que Lapinouchette aille chez ses amis, et lui chez les siens, ils s’amuseront mieux. les amis de Lapinouchette sont un peu bébés, il faut dire, alors que Toutvif, l’ecureuil, est aussi grand que Lapinou, et ils ont le meme plaisir à jouer à des jeux de leur âge, alors que Lapinouchette joue beauoup à la poupée avec son amie Douceline.
Lapinou aime beaucoup la maman de Douceline, parce qu’elle sait faire de très agréables câlins.mais il trouve quand même que les câlins qu’il préfére maintenant, ce sont ceux de sa maman Lapinette. ceux de la maman de Douceline, c’était important surtout quand il etait un peu plus petit, parce que maintenant, quand la maman de Douceline fait des câlins, elle le sert un peu trop fort, et il ne peut plus aller jouer! Comme des câlins pour un bébé, en somme. Mais Lapinou ne se sent plus un bébé, voilà.et c’est chouette d’avoir un copain plus grand.
-maman lapinette? appelle lapinou. Tu veux bien emmener Lapinouchette chez Douceline, maintenant, pendant que je vais moi même chez mon ami Toutvif dès maintenant?
-oh! s’étonne maman Lapinette. Tu ne veux pas nous accompagner jusque chez Douceline? et avoir un calin de sa maman?
Lapinou fait non avec la tête, et explique:
-non, non. moi, je vais chez MON ami toutvif. les câlins de la maman de Douceline, c’est très bien pour Douceline, et c’set très bien pour Lapinouchette, mais là, je suis trop grand, et elle me sert trop fort, comme un bébé, alors non, merci. mais tu peux lui dire que je l’aime bien pendant que je vais jouer chez Toutvif, d’accord?
Et tandis que Lapinou va chez son ami ToutVif l’écureuil, Maman Lapinette emmene Lapinouchette.
tiens, c’est drôle, pense Maman Lapinette. Lapinou n’a pas dit « je prends——- mon—— temps—- pour rejoindre son ami Toutvif.. ».
(et elle fait un joli sourire de maman qui est fière de son grand lapinou, là)
Si elle savait! Lapinou est justement en train de se dire : je vais laisser Lapinouchette y aller toute seule avec maman Lapinette, ca va me permettre de prendre— mon – temps——– comme ‘jai envie avec mes amis à moi!youpi!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *