ZUT ! la rechute !

eh oui…. la rechute !vous aviez pourtant raconté l’histoire thérapeutique, et, contre toute attente, ca avait marché, alors pourquoi il rechute??? y a donc rien à faire ? !
Vous êtes formidables, fantastiques…. c’est la première chose importante.
Et lui aussi. ce petit bout de chou est fantastique.

avouez que lorsque vous avez raconté cette histoire pour « stop au pipi au lit », vous doutiez un peu de la reussite. Evidement, « si ca ne fait pas de bien, en tous cas, ca ne fera pas de mal », comme on dit. « on verra bien »…
et on a vu: premiers résultats rapidement positifs… alors, c’est vrai, ça marche ? juste une histoire et zou, plus de pipi au lit? si on avait su ça plus tôt…

et voilà que, du doute, vous passez tellement vite à la conviction ! et maintenant, après une attente reservée des premieres heures ou des premiers jours, vous voilà tellement prêts à tourner definitivement la page….
seulement juste au moment où vous vous installiez dans la satisfaction de ce « bon debarras, ca change la vie! », voilà que l’enfant « vous » fait… une rechute!

Vous vous souvenez lorsqu’il a appris à marcher ? ces premiers pas chancelants, ces hésitations à se lâcher, ces regards tendus vers ce qu’il y a à portée de menotte…. et la conquête victorieuse, LE premier pas sans se tenir…. , le second, hésitant… le troisième….et bien sûr, la chute, prévisible, amortie par les couches, et l’enfant déçu de se retrouver assis en plein milieu de sa conquérante marche…
vous souvenez -vous de vos encouragements ?
-allez, relève toi, c’est bien, tu y arrives! encore un pas, oui! viens par ici, viens! » et vous aviez les bras tendus, accueillants, pour le recevoir…..
vous serait-il venu à l’esprit de lui dire à ce moment « eh bien, alors? tu cours, oui ou non? et les escaliers, c’est pour aujourd’hui ou pour demain?? » …. evidement non 🙂

Aujourd’hui, la conquête de la propreté est au moins aussi importante que celle de la marche. Saviez-vous qu’un enfant ne peut pas encore être propre tant qu’il n’a pas la capacité de monter et descendre seul un escalier? Ces apprentissages de l’usage de son corps, quelle aventure!
pour cette conquête de la propreté -et quel que soit son âge, même si vous considerez qu’il est « en retard »- offrez lui votre fierté, votre encouragement, de la même façon que lorsqu’il a conquis la marche. et vous le verrez prendre confiance et reussir d’autant plus….. et comme il court vite, maintenant, n’est-ce pas?
vous pouvez lui rappeler comment il a appris à marcher, tout comme je vous le rappelais ci-dessus, et partager avec lui votre souvenir de cet apprentissage, le rassurer, lui montrer que tout ce qu’on apprend n’a pas besoin d ‘etre parfait tout de suite…

la rechute, ca peut etre le signe qu’il se pose des questions : est-ce qu’ils m’aiment encore comme quand j’étais « petit » si je deviens plus grand? est-ce que je vais etre obligé de « grandir » pour tout ? rester petit, c’est parfois confortable…
la rechute, ca peut etre l’occasion de comparer ce qu’il y avait avant, ce qu’il y a maintenant.un enfant qui apprend à marcher aime toujours bien se trainer par terre pendant quelques temps….
la rechute, ca peut etre aussi simplement un moment de repos dans une tension du moment : il a tellement envie de ne pas vous decevoir, lorsqu’il s’aperçoit que vous comptez vraiment qu’il soit devenu propre « pour de bon », qu’il a besoin de relacher un peu son effort de temps en temps….qui est-ce qui ne fait jamais de pause ?
la rechute, c’est aussi ce qui permet de comprendre qu’on a grandi, que finalement, on ne veut plus tellement de cette vieille manie….avoir le droit de rechuter, c’est prendre la mesure de ce qu’on veut pour soi, et non pour les autres, et donc en etre plus acteur et responsable.

c’est faire un cadeau à votre enfant que de ne pas tenir compte des rechutes -tant qu’elles sont ponctuelles-

maintenant, si les rechutes sont permanentes, alors il est temps de regarder la situation autrement, et de voir quelle autre interrogation merite qu’on se penche dessus. Une « vraie » rechute, c’est un signal, une façon d’exprimer quelque chose d’important. soyons à l’écoute, sérieusement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *