Les histoires qui soignent les petits, comment ca marche?

Les histoires sont des mots qui peuvent soigner.
Certaines histoires, appelées « histoires thérapeutiques », permettent aux petits (et aux plus grands, aussi, selon les histoires) de modifier leur comportement en douceur… stop au pipi au lit, faire de longues et bonnes nuits de sommeil, aller à l’école sans pleurer, et bien d’autres améliorations de toutes sortes dans la vie quotidienne, peuvent simplement arriver du jour au lendemain après que l’histoire thérapeutique ait été racontée à l’enfant. et ca marche.
Comment?
Ces hsitoires sont écrites avec un soin tout particulier, pour faire écho, dans l’insconscient de l’enfant, à son expérience vécue. tout se situe au niveau inconscient, et doit y rester. on ne raconte pas l’histoire « stop au pipi au lit » en disant à l’enfant « je te raconte ça, et ensuite, tu arrêtes de faire pipi au lit! » ca ne doit même pas être évoqué. Pour l’enfant, c’est une histoire, comme on lui en raconte beaucoup d’autres, c’est tout. le travail se fait sans qu’il en ait conscience.
« le travail », c’est la reconnaissance par son inconscient de l’experience qui est calquée par l’histoire qu il entend. Une fois l’experience reconnue et identifiée, l’inconscient de l’enfant ajoute à cette experience qu’il connait, la réalisation positive contenue dans l’histoire. Parfois, cette nouvelle façon de vivre l’experience remplace la précédente, parfois elle la modifie. dans tous les cas, l’insconscient sait utiliser cette nouvelle experience pour une amélioration de la vie de l’enfant.
toujours surprenant. mais pas « magique », car ces histoires sont rédigées avec beaucoup d’attention pour atteindre leur but. Certaines peuvent « aller » à tous les enfants, d’autres seront spécialement écrites pour un enfant dans une situation précise.

les histoires thérapeutiques peuvent résoudre toutes sortes de situations difficiles de la vie de l’enfant dans toutes sortes de contextes. n’hésitez pas à vous renseigner (voir mes coordonnées sur le blog).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *