Jamais d’échecs avec l’hypnose!

L’hynpose Ericksonienne soigne et ne connait jamais d’echec!
est-ce possible?????
vraiment????
oui, vraiment.
parce que l’hypnose ericksonnienne est toujours à l’écoute de ce qui se passe.
si le résultat attendu se fait… attendre… ou bien si après une période de succès, vous « replongez », ce n’est pas un échec, c’est une information importante dont l’hypnothérapeute tient compte pour aller plus loin avec vous.

imaginez que vous vouliez monter un mur de briques…. vous commencez avec une petite auge de ciment, et vous y allez avec la petite truelle que vous avez si bien en main… c’est du bon travail, c’est superbe, et ca avance gentiment… sauf qu’au bout d’un moment, vous aurez peut-être l’impression que ca n’avance pas si vite que ça… et au bout de la première journée de labeur, l’enthousiasme du départ risque de retomber un peu, quand meme…
alors vous décidez de changer d’outil, vous prenez une truelle mieux adaptée, et ca ira plus vite… Sauf que l’auge est trop petite pour utiliser cette truelle-là confortablement…. donc vous changez d’auge aussi…. et pendant tout ce temps-là, le travail avance, ce qui a été fait avec le matériel de départ n’est pas démoli parce que vous changez de truelle, heureusement !!!et là, vous voyez votre projet avancer beaucoup plus vite. et vous vous dites que cette fois, vous en viendrez à bout plus facilement!
mais jamais vous ne diriez que ce que vous avez fait la première journée est raté, car ça a été fait et bien fait, n’est-ce pas?!
l’hypnose permet d’agir sur les symptomes directement, mais les symptomes sont comme les trains: parfois un symptome peut en cacher un autre. le travail fait avec le premier symptome n’est pas perdu , même si un second symptome se révèle. il suffit alors d’aller plus loin, comme dans une course d’obstabcle dont vous n’apercevez les haies qu’une par une….

2 commentaires pour “Jamais d’échecs avec l’hypnose!

  1. Hebert

    Bonjour, j’ai fait une séance d’hypnose en juillet 2017 pour m’aider à affronter le cancer de mon frère. Mis à part « vous êtes forte », La consultante ne m’a rien apporté. Je pensais lâcher prise (état hypnose) afin qu’elle m’éclaire et m’aide. Il ne s’est rien passé. J’avais juste l’impression d’être avec une copine face à laquelle je faisais tout pour contenir ma douleur pour ne pas La mettre mal à l’aise. Je le lui ait dit. 90€… Sentiment d’être tombée sur un charlatan…cet échec vient il de la consultante ou de moi ?
    Depuis mon frère est décédé. J’ai jusqu’à l’âge de 40 ans eu des visions au moment de me coucher qui m’ont toujours effrayées. J’étais ravie qu’elles disparaissent. Aujourd’hui (55 ans) je me dis que si c’était le prélude à la médiumnité, j’aimerais tellement que ça revienne pour rentrer en contact avec mon frère.
    Par avance merci pour votre éclairage. Regine

    1. Claire Burel Auteur du post

      Chère Régine, merci pour avoir pris le temps de ce témoignage. Je comprends votre déconvenue.
      Une des difficultés du travail avec l’hypnose vient, parfois, de ce que les hypnothérapeutes sont formés à l’hypnose, et pas forcément à l’accompagnement des personnes. Cependant, n’étant pas présente lors de votre séance de travail, je n’exclue pas non plus que la thérapeute que vous avez rencontrée ait pu tenter une forme de travail hypnotique à laquelle vous n’ayez pas été réceptive à ce moment-là, c’est possible aussi. Et comme vous avez fait, dites-vous, votre possible pour vous contenir, elle n’a pas eu peut-être la possibilité d’évaluer clairement votre situation et votre demande.
      Ce que je vois, c’est qu’elle et vous n’avez visiblement pas communiqué de façon claire et efficace sur la réelle importance de votre souffrance, que ce soit parce que votre douleur avait pour vous un sens si fort à ce moment-là que vous n’étiez peut-être pas prête à la laisser aller, ça peut très bien se comprendre, ou bien de son côté, elle n’a pas trouvé le moyen d’entrer en contact avec votre souffrance pour y répondre avec vous… peu importe la cause.
      c’était l’expérience de ce moment-là, ça ne veut pas dire que ça doive être pareil une prochaine fois, y compris avec la même personne… la vie ne se répète jamais.

      pour votre médiumnité, je comprends parfaitement votre demande. j’y répondrai de plusieurs façons: d’abord, vous pouvez demander à ré-ouvrir ce don que vous avez fait fermer à une époque. Ensuite, vous pouvez communiquer avec votre frère même sans cela, et lui demander des réponses claires et visibles au moment où vous n’y pensez pas -pour éviter d’en faire une obsession- Enfin vous pouvez également consulter une personne médium à laquelle vous demandez de vous parler de votre frère. Mais c’est encore trop tôt de toute façon : il faut au moins 6 mois à un an après un décès pour avoir un contact.
      Je vous recommande la lecture de mon livre « Expériences Extraordinaires de l’Invisible » aux éditions Lanore, qui répondra à certaines de vos questions.
      Merci à vous de votre confiance
      CLaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *